La phrase

"Extirper le sionisme de Palestine" (Al Faraby)


lundi 22 mai 2017

Un Palestinien attaque des policiers israéliens avant d'être tué

Des soldats de la force d'occupation, lors d'affrontements avec des palestiniens, le 22 mai 2017 dans le village de Deir Sharaf à l'ouest de Naplouse (afp)

Un Palestinien a tenté lundi de poignarder des policiers israéliens en Cisjordanie occupée et a été tué, a indiqué la police israélienne dans un communiqué.
L'assaillant "a été tué après avoir essayé de poignarder des policiers en poste au barrage d'Abou Dis", à l'est de Jérusalem, a dit la police. Aucun blessé n'a été rapporté chez les policiers.
Il s'agit d'un mineur résident de la ville de Bethléem, en Cisjordanie occupée, a précisé une porte-parole de la police.
Les Territoires palestiniens et Israël ont été le théâtre d'une vague de violences qui a causé la mort depuis le 1er octobre 2015 de 266 Palestiniens, 41 Israéliens, deux Américains, deux Jordaniens, un Erythréen, un Soudanais et une Britannique, selon un décompte de l'AFP.
Une adolescente palestinienne a succombé en fin de semaine passée à des blessures reçues plusieurs semaines plus tôt alors que, selon les autorités israéliennes, elle tentait de commettre une attaque à la voiture bélier contre des soldats israéliens.
La plupart des Palestiniens tués sont des auteurs ou auteurs présumés d'attaques anti-israéliennes, souvent commises à l'arme blanche par de jeunes gens isolés. D'autres ont trouvé la mort lors d'affrontements avec les forces israéliennes, d'autres encore dans des frappes israéliennes contre la bande de Gaza.
Ces violences se sont notablement espacées depuis plusieurs mois.

Adressez un message de soutien et de solidarité aux prisonniers Palestiniens
en grève de la faim illimitée pour le respect de leur dignité.
Précisez votre nom, prénom, ville et pays
Si besoin le nom de votre association ou organisation
à l'adresse:
resistance@assawra.info